La Chapelle du Séminaire : Rénovation d'envergure pour ce lieu de réception historique à Québec

Rénovations de la chapelle

Symbole du riche patrimoine religieux de la ville, l’emblématique Chapelle du Séminaire de Québec est actuellement le siège d’un projet grandiose de rénovation qui représente 4,3 millions de dollars sur 2 ans.

Construite à la fin du XIXe siècle, la Chapelle s’est taillé une place toute spéciale, aussi bien dans le cœur des résidents que celui des visiteurs, grâce à son extraordinaire acoustique, à sa fascinante architecture et à son importance sur le plan culturel. Le projet de rénovation, dont la fin est prévue pour l’automne 2024, annonce un nouveau chapitre palpitant pour cet endroit remarquable.

Nichée en plein cœur du Vieux-Québec, la Chapelle du Séminaire est bien plus qu’un lieu de réunion unique, elle rend hommage au passé religieux de la ville et à l’histoire du Canada. En tant que lieu spirituel par excellence à Québec, la Chapelle abrite de précieuses reliques qui dévoilent silencieusement le récit d’un riche patrimoine marqué d’influences françaises et anglaises.

L’architecture même du bâtiment est digne que l’on s’y attarde. Sa forme, inspirée du style Second Empire et rappelant l’église Trinité de Paris, est magnifiquement rehaussée d’un autel de marbre blanc et de luxueux bois de cerisier rouge.

Depuis l’automne 2021, des restaurateurs du Centre de conservation du Québec du ministère de la Culture et des Communications s’attardent aux éléments décoratifs et architecturaux de la Chapelle afin d’en préserver la splendeur pour les décennies à venir.

On procèdera à la restauration minutieuse des éléments suivants :

  • les planchers de céramique du chœur, de la nef et des bas-côtés;
  • l’impressionnant maître-autel et les autels latéraux et collatéraux en marbre blanc;
  • les saisissants vitraux et le décor peint en trompe-l’œil;
  • les sculptures et reliquaires de marbre et les toiles peintes marouflées.

Ces travaux d’envergure sont également une occasion unique d’intégrer à l’édifice historique des équipements audiovisuels à la fine pointe de la technologie pour la tenue de concerts, de conférences et de réceptions.

Stéphan La Roche, président-directeur général du Musée de la civilisation, responsable de la gestion des lieux, a exprimé son enthousiasme par rapport à la réouverture : « Nous avons très hâte de rendre la Chapelle à la communauté, qui pourra en apprécier toute la beauté artistique ainsi que la portée historique grâce au remarquable travail de l’équipe de restauration. »

À la suite des rénovations, la Chapelle offrira les mêmes capacités qu’auparavant pour la tenue d’événements : 3 000 pieds carrés d’espace événementiel inspirant pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes pour un banquet, 250 en rangées et 300 pour une réception. On continuera donc d’y organiser les événements de prestige qui font la réputation de ce lieu-phare.

Une chapelle imprégnée de l’histoire religieuse de Québec

La Chapelle fait partie intégrante du Séminaire de Québec, une société de prêtres diocésains. Fondée en 1663 par François de Laval, le premier évêque de la Nouvelle-France, la mission d’origine du Séminaire était de préparer les hommes en vue de l’ordination et de prêcher dans les paroisses et les missions des colonies françaises en Amérique du Nord. Le Séminaire est devenu pensionnat, puis a évolué jusqu’à devenir un collège en bonne et due forme. Vu l’enseignement de grande qualité qu’il prodiguait, il a été reconnu par la Reine Victoria dans une charte royale, ce qui a éventuellement mené à la fondation de l’Université Laval. En 1929, le Séminaire de Québec a été désigné lieu historique national du Canada.

La chapelle d’origine, bâtie en 1750, fut détruite par un incendie en 1888. Une nouvelle structure fut érigée, selon les plans élaborés par l’architecte Joseph-Ferdinand Peachy (1830-1903), et la nouvelle chapelle fut finalement bénie en 1900. Prêtres, séminaristes, professeurs et étudiants du Petit Séminaire et de l’Université Laval assistaient régulièrement à la messe et aux vêpres du dimanche à la Chapelle.

Depuis 1992, on n’y pratique plus le culte religieux. La Chapelle du Séminaire est devenue un lieu convoité des planificateurs d’événements pour l’organisation de rassemblements uniques, notamment des banquets, des galas, des conférences de presse, des lancements de produits et d’autres événements d’entreprise.

 

La Chapelle du Séminaire de Québec continue à ce jour de témoigner du passé, du présent et de l’avenir de la ville. Alors que nous attendons impatiemment le dévoilement de la restauration, nous ne pouvons qu’imaginer la grandeur renouvelée de l’endroit dans le paysage de Québec.

Vous aimerez aussi

  • Page couverture du nouveau magazine de Québec Destination affaires

    Québec Destination affaires dévoile le volume 2 de son magazine

    Lire
  • QDa-design-trends-2017-mnbaq-1400x900
    Tenir un événement dans un musée? Astuces et avantages
    Lire
  • Hôtel-Musée Premières Nations

    Explorez la culture des Premières Nations pour vos événements

    Lire
  • Onhwa' Lumina

    À la rencontre du peuple huron-wendat avec Onhwa’ Lumina

    Lire
  • croisiere AML

    4 astuces pour tenir un événement hors des sentiers battus

    Lire
  • Musée national des beaux-arts du Québec
    Les 5 meilleurs lieux d’événement hors site à Québec
    Lire
  • QDa_MNBAQ_EnTete_Blog
    Musée national des beaux-arts du Québec : lieu parfait pour les événements
    Lire
  • QDa-basilique-notre-dame-quebec-jeff-frenette-1400x900
    Sites spirituels : les 4 plus beaux joyaux de Québec
    Lire